Retour

La Mucs lance son 1er baromètre santé Scop !

Avec ce premier Baromètre Santé Scop, la Mucs a choisi de vous présenter les principaux chiffres recouvrant les remboursements de dépenses de santé qu'elle a réalisés en 2016.

Un bilan qui permet de mieux comprendre notre consommation médicale d'aujourd'hui et d'en appréhender l'évolution future.

160 Scop Scic et CAE protégées !

8 000 personnes protégées en 2016

La consommation de nos adhérents

En 2016, 3 millions d’euros de prestations Santé ont été remboursées aux adhérents de la Mucs, ce qui représente presque 50% des frais santé totaux.

Après le remboursement de l’Assurance maladie obligatoire et de la Mutuelle, il reste à la charge de nos adhérents 9% des frais santé réglés.

Astuce

Consultez la liste des médecins adhérents au CAS sur www.ameli.fr 

Consultations de ville et hospitalières

Les consultations de ville et hospitalières ont augmenté en 2016 par rapport à 2015 : + 700 K€.

Les restes à charge (16% des frais réels) sont essentiellement dus à l’application du contrat responsable mis en vigueur au 1er janvier 2016 qui limite le remboursement des dépassements d’honoraires des médecins non adhérents au « contrat d’accès aux soins » (CAS) à 100 % de la Base de Remboursement (ex : si la base est de 23€, le remboursement total (sécu + mutuelle) sera max de 46€).

Et la médecine douce ?

La médecine douce continue de croître chaque année : de plus en plus de personnes y ont recours, en particulier pour des consultations d’ostéopathie.

Optique

L’optique est un poste majeur dans la couverture santé complémentaire. Il concentre 24% des remboursements totaux.

Nous constatons qu’il peut y avoir des restes à charge conséquents pour l’adhérent notamment sur les montures, du fait de la nouvelle réglementation sur les « contrats responsables » : le remboursement des montures et des verres ont été plafonnés par les pouvoirs publics.

Depuis le 1er janvier 2016, la Mucs a mis en place un partenariat avec le réseau d’opticiens KALIVIA. En passant par des opticiens partenaires, les adhérents ont vu le prix des lunettes diminuer de 26%, et donc n’ont eu pratiquement aucun reste à charge.

Pour l’année 2016, 30 % des équipements optiques en moyenne sont achetés via le réseau de professionnels Kalivia. L’objectif 2017 est de doubler le nombre d’équipements optiques achetés via le réseau Kalivia.

Dentaire

Le dentaire est le poste qui connait les restes à charge les plus importants : 35 % des restes à charge des adhérents concernent des frais dentaires.

En cause, le coût des prothèses dentaires et des implants.

Le coût moyen des soins dentaires par personne ne cesse d’augmenter : il était de 66 € en 2015 et atteint 75 € en 2016.

En donnant accès au réseau de centres dentaires mutualistes A’dent, depuis le 1er janvier 2016, la Mucs espère apporter aux adhérents la possibilité de recevoir des soins de qualité et de diminuer le coût des frais dentaires.

  • La Mucs, la Mutuelle des Scop, est un outil de solidarité entre ses adhérents. La Mutuelle maintient son équilibre en 2016 pour garantir toujours une meilleure couverture aux adhérents.
  • En 2017, la Fédération Nationale de la Mutualité Française estime dans ses études que les remboursements des Mutuelles augmenteront de +1.8 %, en répercutant la nouvelle convention médicale qui prévoit notamment la revalorisation de la consultation des médecins laquelle passera de 23 € à 25 € courant 2017. A suivre…